L’ostéopathie équine est une thérapie manuelle préventive et curative, qui considère le cheval dans sa globalité.

L’ostéopathe analyse, détermine et traite les zones de pertes de mobilité de l’animal. Il les analyse via des tests statiques (observation et palpation du cheval à l’arrêt) et via des tests dynamiques (mobilisation des articulations et visuel du fonctionnement mécanique du cheval au pas et au trot).

Les techniques utilisées sont douces, adaptées à chaque cheval (jeune ou âgé par exemple) et respectent son anatomie.

Des conseils de rééducation seront donnés à la fin de la séance en fonction des dysfonctions trouvées. Ces conseils permettront un stretching adapté à chaque animal, afin de pérenniser les bénéfices de la séance d’ostéopathie.

Un repos de deux à trois jours sera nécessaire à la suite de la consultation.

 

L’ostéopathe intervient en complément du vétérinaire, il ne le remplace pas !

Il travaille en synergie avec des professionnels de la filière équine : le vétérinaire bien évidemment, le maréchal ferrant, le dentiste et éventuellement le sellier.

 

Précisions sur le dentiste équin : les surdents de votre cheval peuvent créer des douleurs buccales lors de l’utilisation du mors, entrainant des réactions de défense du cheval, le cheval refusant de tourner, s’incurver, ralentir… Pensez y, une visite du dentiste équin une fois par an est fortement conseillée.